AOS / Orvéa : notre vision commune au service du BTP

AOS et Orvéa, deux entreprises qui innovent dans l’industrie du bâtiment, pour répondre à un fort besoin de transformation.

AOS et Orvéa

La digitalisation massive et accélérée de nos sociétés pousse les entreprises de tous les secteurs à s’adapter, à innover et à changer. Si l’on devait citer deux acteurs de ce changement sur le marché de la promotion immobilière et du BTP, ce pourrait être AOS et Orvéa.

Quand AOS propose une solution digitale innovante dans la gestion des processus liés aux appels d’offres et Orvéa un service de logistique novateur, elles convergent dans une direction commune qui améliore le quotidien des donneurs d’ordre et facilite les relations de tous les acteurs intervenant dans un projet de construction.

D’après l’Observatoire des métiers du BTP, le secteur du bâtiment représente 1,13 millions de salariés et 628 000 entreprises. C’est un des piliers de l’économie française ! L’arrivée de la COVID-19 a provoqué un frein brutal dans l’activité. En effet, les prévisions pour l’année 2020 se cantonnait à une baisse d’activité de -4,6%, alors qu’en réalité, on estime cette baisse à près de -15,2%. La construction de logements neufs est l’un des segments de marché le plus touché avec une baisse de -22,3%* constatée.
Aujourd’hui les professionnels s’accordent à dire qu’ils avancent dans l’incertitude. Malgré ce contexte difficile, les promoteurs immobiliers et entreprises du BTP affichent résilience et prises d’initiatives pour :

  • faciliter les échanges entre les différentes parties prenantes d’un projet ;
  • favoriser des solutions améliorant la traçabilité des documents attachés à chacun des projets immobiliers
  • optimiser les processus métiers.

Chacun de ces leviers d’amélioration est rendu possible grâce au rôle clé de la numérisation et par le choix de nouvelles approches métiers. Cependant, le secteur est encore assez peu digitalisé avec seulement 25%** des acteurs qui déclarent utiliser le digital pour améliorer leur productivité. Malgré ce retard, le secteur reste (très) ouvert à la digitalisation avec 32%** des professionnels qui prévoient d’utiliser une solution digitale en 2021.

Orvéa et AOS sont deux entreprises qui œuvrent, au quotidien, à soutenir les donneurs d’ordres en s’insérant dans un marché mature mais en profonde mutation.

AOS propose un logiciel d’appel d’offres, permettant de numériser tous les processus depuis la consultation des entreprises jusqu’à la contractualisation des marchés par signature électronique. Cette alternative tend à améliorer les consultations “traditionnelles”, qui sont souvent chronophage, sources de confusion et de difficulté de gestion. Les donneurs d’ordres ont accès à un annuaire d’entreprises, ce qui facilite donc la mise en relation des différents acteurs et permet de créer une synergie. Ainsi, le logiciel d’appel d’offres propose de nombreuses fonctionnalités telles que la possibilité de relancer les entreprises en un clic, de comparer ses ratios…

Le manque de traçabilité des documents est aussi un problème auquel répond la solution avec la possibilité de centraliser les devis réceptionnés. AOS se positionne donc en amont de la chaîne, au moment de la préparation du projet.

Orvéa, quant à elle, se positionne plutôt en aval, au moment de la phase de production. Avec une nouvelle approche métier développée dans le cadre d’une solution appelée Site Facilities, Orvéa propose l’externalisation des dépenses communes en lieu et place du compte prorata. Ainsi, elle permet au promoteur de gérer avec efficience et maîtrise la logistique de son chantier réalisé en corps d’état séparés (CES). Très ancrée dans une approche sociétale (RSE), organisée pour améliorer le fonctionnement d’un chantier, Orvéa propose donc un standard de qualité pour des services organisés autour de l’hygiène, la sécurité, la gestion des déchets, l’insertion sociale, la communication… contribuant à une image positive du promoteur. A titre d’exemple, ce n’est pas moins de 16 000 m3 de déchets DIB collectés en 2020 sur ses chantiers en gestion.

En forte croissance, chacune de ces deux entreprises continuent à investir pour accompagner les donneurs d’ordres et autres entreprises du bâtiment intervenant sur un projet de construction. Bien que positionnées différemment, ces deux solutions s’avèrent complémentaires, avec une mission commune : faire gagner du temps aux promoteurs tout en les aidant à mieux maîtriser leurs budgets de construction.

En 2021, les prévisions de construction de logements statuent sur 328 000 lots neufs contre 410 000 en 2019. Cependant, toujours d’après l’étude de la Fédération Française du Bâtiment, on anticipe un rebond de l’activité globale de +11,3% pour 2021 ainsi qu’une augmentation de 14,6% pour le segment du logement neuf. Ce contexte de reprise fragile fait apparaître de nouveaux défis aussi passionnants que complexes, il est donc plus que jamais nécessaire de choisir des partenaires capables de soutenir les promoteurs dans ce nouveau dynamisme. Cette reprise envisagée ne doit pas, non plus, laisser de côté les problématiques environnementales et sociales. La norme RE2020 en est un exemple, avec de nouvelles règles sur les futurs projets de construction, applicables aussi bien dans l’acte de construire que dans l’acte de consommer. Son objectif affiché: réduire l’empreinte écologique de la construction des nouveaux bâtiments.
Tant l’arrivée d’une nouvelle norme que la mise en place de processus engendrent forcément du temps consacré à sa mise en place. Dans une époque où, plus on économise le temps, plus on a l’impression d’en manquer, Orvéa et AOS s’affirment comme de nouveaux partenaires apportant des solutions pensées pour soutenir le marché de la construction tout en faisant gagner beaucoup de temps à ses protagonistes.

A propos d’AOS :


Créé en 2017 par Alexandre Brochot et Thomas Cassou, AOS est un logiciel d’Appel d’Offres s’adressant aux acteurs du BTP et de la construction comme les Maîtres d’Ouvrage, les Maîtres d’Oeuvre, les Entreprises Générales et les Entreprises du bâtiment. Au travers d’un logiciel de gestion très simple d’utilisation, les équipes d’AOS fluidifient les échanges d’informations et permettent aux acteurs du BTP de se focaliser sur leur cœur de métier. Pour ce faire, la start-up s’occupe des tâches chronophages telles que l’envoi des devis, des relances, des analyses financières, des mails ou encore des tableurs. La plateforme qui compte déjà des clients prestigieux comme BNP Résidentiel ou Nexity, vise également à élargir le réseau d’entreprises.

À propos de la société Orvéa :


Fondée en 2012, Orvéa a structuré le 1er service de Site Facilities pour simplifier la gestion des dépenses communes et assurer le bon fonctionnement des chantiers réalisés en corps d’états séparés. En externalisant la coordination du compte prorata, Orvéa aide les promoteurs immobiliers à optimiser leur investissement au service d’une gestion sur-mesure et en adéquation avec les enjeux RSE (prestation de nettoyage, gestion des déchets, sécurité, communication auprès des acteurs locaux, insertion des chantiers dans le respect de leurs écosystèmes…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *