Présence d’un Homme vert sur chantier

Présence d'un homme vert sur chantier

« L’homme vert » ou « valoriste » a pour mission le tri, la collecte, et l’évacuation des déchets et matériaux du chantier.
Il suit la mise en place d’un plan de gestion des déchets pour le maintien d’un chantier propre dans le cadre de l’application de normes et règles en vigueur (collecte, tri, monitoring, remplissage de conteneurs, etc.), tout en veillant à une meilleure sécurité sur le chantier (bâchage des containers, gestion des déchets de chantier, affichage et signalisation, etc.) sont les missions que peuvent conduire un Homme Vert.

Agent Homme Vert : que dit la réglementation ?

Depuis 2016, les professionnels du bâtiment ont l’obligation de trier 5 types de déchets :

  • papier/carton
  • métal
  • plastique
  • verre
  • bois

La mise en place de la filière REP pour les produits et matériaux de construction, vient compléter ce dispositif avec l’obligation de trier 2 nouveaux types de déchets :

  • le plâtre
  • les fractions minérales (gravats, béton, briques, tuiles, etc.).

Avec le Décret n° 2020-1455 du 27 novembre 2020 portant réforme de la responsabilité élargie des producteurs qui sera appliqué dès janvier 2022, l’État souhaite augmenter le taux de valorisation des 46 millions de tonnes de déchets générés par le secteur du bâtiment pour atteindre 70%.

Les missions de l’Homme vert Orvéa

L’agent Homme vert vous permet d’assurer l’organisation et le respect du tri des « 7 flux » de déchets.
À travers ses différentes missions, l’Homme Vert, également appelé valoriste, sera votre référent « déchet » sur le chantier.

Sensibilisation des compagnons

Le première mission de l’Homme vert a un but pédagogique. Il sensibilise les compagnons au tri des déchets. Il est aussi présent pour indiquer l’emplacement des différentes bennes et vérifier que la gestion du tri est bien respecté.

Veiller à la propreté du chantier et de ses extérieurs

Une autre de ses missions est de veiller à la propreté du chantier mais aussi des voiries extérieures. Il vérifie qu’aucun déchet volatile n’encombre les voies du chantier et des extérieurs. Il est aussi attentif à la propreté autour des bennes. Ainsi il permet au promoteur de maintenir les plus hauts standards de qualité.

Gestion et évacuation des bennes et déchets de chantier

Sur le chantier, le valoriste est principalement chargé de ranger les containers remplis afin d’en augmenter le taux de remplissage et de vérifier le tri des différentes fractions. En effet, les déchets sont triés lors de leur production aux différents étages du bâtiment dans des big bag de 1 m3 prévues à cet effet.
Régulièrement, ces big bag sont descendus en pied des bâtiments où leur tri est vérifié (éventuellement corrigé) par le valoriste avant d’être vidé dans les containers spécifiques dans la zone de stockage du chantier.

Son objectif principal est de mettre en place le tri différencié (DIB, Bois, Gravat, PVC, Métal). Cela permet de tendre vers un pré tri permettant de réduire le nombre de rotation des bennes (minimisation de l’impact CO2) et d’optimiser le taux de valorisation (>70%).
Ainsi, il gère de façon efficiente et responsable la rotation des contenants en lien avec les gestionnaires de déchets. 

Communication

L’Homme vert joue également un rôle important dans la communication. Il est l’intermédiaire entre les acteurs du chantier, les riverains et la collectivité. Grâce à l’installation de différents panneaux d’affichages illustrant la bonne conduite à tenir en terme de gestion des déchets et de prises d’initiatives quotidiennes, il s’assure que le chantier soit un chantier catégorisé « faible nuisance ».