Organisation du chantier

Pourquoi choisir un tiers de confiance dans l'organisation du chantier ?

Organisation du chantier

Quelle que soit l’entreprise de gros-œuvre, le lieu et la taille du chantier, Orvéa propose aux promoteurs un standard minimum de qualité pour l’organisation du chantier grâce à son agent Facilitateur, qui devient votre interlocuteur dédié.

Bénéficier d’un interlocuteur dédié sur place tout au long du chantier 

Faire appel à une société extérieure pour coordonner et gérer l’organisation du chantier, permet de bénéficier de l’expertise d’un tiers de confiance. Notre agent QHSE est impartial et devient l’un interlocuteur unique de tout l’écosystème (compagnons, riverains, collectivité…). Son but est de fluidifier les échanges et d’optimiser les processus pour que le chantier se déroule dans les meilleures conditions afin de tenir les objectifs de livraisons et les contraintes budgétaires. 

Assurer une bonne communication avec le maître d’œuvre 

Tout au long des travaux, notre agent Facilitateur ou appelé QHSE est le relais de confiance du maître d’œuvre et du coordonnateur SPS. Cela implique une attention particulièrement soutenue aux problématiques de prévention et de neutralisation des risques. Il assiste aux réunions de chantier et échange régulièrement avec les partis prenantes pour être alerté des avancements, des retards ou problématiques du chantier. Grâce au reporting régulier de l’agent Orvéa, le maître d’œuvre est informé du suivi des prestations de Site Facilities et de la bonne organisation du chantier. 

Entretenir les parties communes

L’Agent Facilitateur entretient et sécurise les parties communes. En cas d’évacuation urgente, ces parties doivent être propres et dégagées;

  • il prévient d’un potentiel risque de chute;
  • il alerte les entreprises qui laissent traîner du matériel
  • il fait intervenir des entreprises pour un nettoyage ponctuel.

Ces actions permettent d’avoir un chantier propre et bien organisé ainsi que de réduire de manière considérable les risques d’accidents. Les compagnons évoluent dans un espace organisé et entretenu tout au long des travaux, ce qui améliore leur confort et leurs conditions de travail.

Gérer la relation entre les différents corps de métiers et les sous-traitants

Au début du second œuvre, l’ensemble des corps d’états débutent leur collaboration. Les moments d’échanges sont donc clés dans la journée du logisticien Orvéa. Dans un premier temps, cela lui permet de se faire connaître et d’être identifié comme un référent pour le bon fonctionnement du chantier.

C’est aussi en créant du lien et en communiquant régulièrement avec les différentes entreprises que l’agent pourra effectuer ses missions dans de bonnes conditions. Ainsi, les différentes entreprises seront enclin à garder propres les espaces communs de travail. 

Pour optimiser l’organisation du chantier, l’agent Orvéa est appelé à discuter régulièrement avec les responsables du chantier et les représentants du promoteur. Se positionnant ainsi comme la « passerelle » entre eux et les Compagnons, il sera à même de pouvoir remonter plus rapidement toutes sortes d’informations importantes. 

Et c’est dans cette optique que l’on encourage la participation de l’agent facilitateur aux réunions de chantier.

Les questions fréquentes relatives à l’organisation du chantier en phase CES

Orvéa peut effectivement vous accompagner dès la phase de cadrage, en vous apportant son expertise et sa réflexion sur la construction du projet. Nous nous positionnons comme un tiers de confiance tout au long de cette phase.

Nous établirons ensuite votre cahier des charges pour la mise en place du Site Facilities. Afin de simplifier et optimiser la gestion des dépenses communes, nous proposons des services sur-mesure pour permettre à chaque acteur d’un chantier de se concentrer sur son métier.

Il existe plusieurs solutions référentes en France pour l’organisation du chantiers réalisé en CES. Toutefois Orvéa s’inscrit dans une démarche différente et se positionne comme un facilitateur sur le chantier en délivrant un panel de services à forte valeur ajoutée pour répondre aux contraintes et aux réglementations auxquelles vous faites face au quotidien.

Faire appel à une société tierce comme Orvéa favorise les interactions la communication dans tout l’écosystème d’un chantier. Les agents placés ne se soucient pas seulement de la qualité de vie sur le chantier (confort et entretien) mais coordonnent aussi le bon déroulé des activités de production du chantier pour obtenir la satisfaction du client final.

Visite de chantier

Orvéa vous accompagne dans l’organisation des différentes visites de chantier.

L'équipe Orvéa vous accompagne pour l'organisation de la visite de chantier

Que ce soit pour évaluer l’avancée d’un chantier, pour se donner une idée du projet fini ou pour vérifier un changement de plan, il arrive souvent que des personnes extérieures à la maîtrise d’œuvre viennent visiter un chantier. Une visite ne s’improvise pas, il est important de la préparer en amont.

Les objectifs d’une visite de chantier

Les visites de chantier permettent au maître d’ouvrage et aux clients de constater que les travaux en sont bien au degré d’avancement prévu. Le maître d’ouvrage se déplace aussi pour assister à certaines réunions de chantier.

Dans tous les cas, il est important qu’il définisse un plan et des objectifs de visite au préalable. Au-delà de la sécurité, connaître la raison et les objectifs de cette visite permet d’anticiper la présence des compagnons et éviter de les gêner dans leurs tâches. En effet, le maître d’ouvrage sait à quelle heure se déroulent tels travaux, et peut donc définir le moment optimal pour visiter un poste.

La réglementation en vigueur pour les visites de chantier

Pour visiter un chantier, il est nécessaire de suivre un certain nombre de consignes de sécurité. 

Selon l’avancement et les endroits du chantier visités, les visiteurs doivent s’équiper de différentes protections. Il est obligatoire qu’ils soient certifiés conforme grâce au marquage CE.

Il n’est pas forcément nécessaire de faire porter l’ensemble des équipements de protection individuelle aux visiteurs. Cependant, deux éléments sont obligatoires : le casque de chantier et les chaussures de sécurité.

Ils sont primordiaux pour la sécurité : le casque pour se prémunir des risques de chutes et de chocs, et les chaussures qui protègent contre le risque de chute d’objets lourds très fréquents sur un chantier. 

Dans certains cas, un équipement plus complet peut être nécessaire:

  • Des protections auditives en cas d’exposition au bruit
  • Des masques de protection contre l’inhalation de produits toxiques
  • Des lunettes de protection contre la projection de poussière dans les yeux
  • Des gants de sécurité selon le poste visé (anti- échardes ou anti brûlures )
  • Des gilets de sécurité conformes à la norme en 20 471 afin que les visiteurs soient bien visibles sur le chantier

Préparer une visite de chantier

Orvéa vous accompagne aussi pour la préparation des visites. En amont , notre agent Facilitateur QHS vérifie que le chantier est propre, il gère les clés pour l’ouverture et la fermeture des parties à visiter, et il veille à l’ installation des panneaux d’affichage  (sécurité, circulation, accès base vie, COVID-19 …). Dans certains cas, il peut même et vous dérouler le tapis rouge ! 

Organiser une visite de fin chantier

La visite de réception des travaux est une étape nécessaire pour clore un chantier ainsi que pour remettre les clefs définitives au promoteur. C’est lors de cette visite qu’il vérifie que les travaux sont bien conformes à ce qu’il avait commandé. Il pourra à ce moment là, émettre des réserves ou refuser les travaux.

Le constructeur et le maître d’ouvrage doivent être présents durant cette visite pour signer le procès verbal. Il est recommandé que le maître d’ouvrage se fasse accompagner par un maître d’œuvre ou un expert en bâtiment pour détecter tout vice. Toutes malfaçons apparentes doit obligatoirement être signalée jour de la visite pour pouvoir faire jouer la responsabilité du constructeur. Cette visite correspond au point de départ des garanties de « parfait achèvement » et biennale ou décennale par exemple.

Toutes les réponses à vos questions sur les visites de chantier

C’est le promoteur qui est responsable du bon déroulement des travaux et qui organise les visites selon l’article L. 231-3 du Code de la construction et de l’habitation comme celle pour les cloisons et prélivraison.


La maîtrise d’œuvre réunit les différents intervenants dont la présence est nécessaire au regard de l’avancement des travaux (les entrepreneurs et leurs sous-traitants, bureau d’études, coordonnateur SPS…). 


Durant les travaux, l’accès au chantier est normé car c’est le constructeur qui détient la garde juridique du projet. Les visites sont permises à condition de s’organiser et de respecter la loi
.Ce sont des documents contractuels qui précisent la fréquence des visites et les intervenants.
Pour les clients finaux des logements, deux visites sont obligatoires et planifiées par le promoteur : les visites cloisons et pré livraison.

Le contenu du compte rendu de réunion de chantier est rédigé par celui qui organise la visite. Il comprend :


  • Le nom de l’opération
  • La date du rendez-vous
  • Le numéro du PV
  • Les personnes convoquées, présentes, absentes et excusées
  • La nature de la visite


Dans une seconde partie, seront rapportées toutes les remarques et les questions abordées durant la visite, ainsi que les opérations à réaliser.


Les finalités de ce compte rendu de visite sont d’assurer la bonne exécution des travaux en formalisant par écrit la conformité ou non des travaux au plan d’exécution. 


Dans la majorité des cas, ce compte rendu recense des malfaçons ou des non-conformités au plan ou au permis de construire qui devront être reprises avant la livraison du projet. 


Le but étant, que le promoteur ait le moins de réserves possible à émettre lors de la réception des ouvrages ou qu’il fasse jouer les différentes garanties (parfait achèvement, de bon fonctionnement ou assurance décennale…) qui courent à compter de la réception.

Grâce à l’agent Facilitateur QHS et à son expertise en logistique de chantier, Orvéa vous accompagne pour l’organisation des visites. Nous veillerons à ce que les normes de sécurité soient respectées et que le chantier soit prêt à recevoir les différents acteurs de l’écosystème dans des conditions optimales (hygiène, affichages, horaire.).

Le dossier de consultation des entreprises (DCE)

Jusqu'alors, la mise en place d’un compte prorata pour gérer les dépenses communes d'un chantier CES, était la norme. Mais une nouvelle approche existe dorénavant !

Qu'est-ce qu'un DCE

L’attribution d’un marché requiert une parfaite maîtrise de l’environnement juridique, technique et professionnel du secteur du bâtiment.
L’élaboration de multiples pièces est requise, tel le dossier de consultation des entreprises (DCE).
Déterminant, ce fichier à la structure spécifique, se doit de traduire fidèlement l’ensemble des besoins de l’acheteur.

Qu’est-ce qu’un DCE ?

Lors d’un appel d’offres, la constitution d’un dossier de consultation des entreprises est obligatoire. 

Ce fichier est élaboré par l’acheteur et contient l’intégralité des plans, descriptifs et pièces du projet immobilier. En s’appuyant sur ce DCE, les candidats procèdent à une étude de faisabilité puis transmettent une offre au maître d’ouvrage..Baptisé récemment « documents de la consultation », le DCE permet aux professionnels du bâtiment de fournir une proposition adaptée à la demande de l’acheteur (promoteur immobilier ou maître d’œuvre).

Le contenu du DCE : les documents à fournir

Si la constitution du DCE est soumise au cadre légal, l’interprétation du projet nécessite une analyse fine. En respectant à la lettre le modèle type de DCE, vous optimisez la bonne compréhension de vos besoins et objectifs.

Ainsi mieux préparées, les entreprises présentent une offre adaptée à vos contraintes techniques et financières. De facto, vous assurez à votre équipe la réception de propositions qualitatives.

Chacune des pièces constituantes du DCE étant référée par les candidats, celui-ci est le fondement de la performance de votre appel d’offres.

L’acte d’engagement

L’acte d’engagement est une pièce contractuelle et obligatoire d’un DCE. Cet écrit discerne les parties, l’objet du marché, les délais d’exécution puis le prix. Il est pré rempli par l’adjudicataire (l’acheteur) lors du lancement de l’appel d’offres, puis notifié aux fournisseurs. Enfin, la signature de l’acte d’engagement scelle le marché conclu entre les parties.  Stipulons que le parafe préalable de l’entrepreneur n’est plus obligatoire, mais que certains soumissionnaires sont à même de l’exiger. Le modèle ATTRI1 est disponible en ligne sur le site du gouvernement.

Avis d’appel à la concurrence (AAC)

L’avis d’appel à la concurrence (AAC) officialise votre appel d’offres et avertit les opérateurs économiques du lancement de votre procédure de passation de marché. Cette pièce du DCE fixe précisément les conditions de ce dernier, les critères d’attributions et les caractéristiques principales du projet.

Bordereaux des prix unitaires (BPU)

Le BPU est généralement annexé à l’acte d’engagement et en constitue une pièce contractuelle. Ce bordereau liste les prix unitaires relatifs à chaque élément de votre ouvrage.

Détail Quantitatif Estimatif (DQE)

Le DQE ou Détail Quantitatif Estimatif est, de la même façon, une pièce nécessaire à la constitution d’un DCE. Celle-ci est uniquement déployée dans le cadre de marchés à prix unitaires.Cette simulation permet de procéder à une estimation du marché et livre ainsi une référence au choix des quantités. On peut le traiter tel un outil comparatif des coûts.

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (DPGF)

La Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (DPGF) a pour but d’énumérer les éléments du coût forfaitaire. Ce document délimite chaque composante et quantité à chiffrer par les entreprises admissibles.

DCE - CCAP

Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)

Le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) doit nécessairement figurer sur votre plan de dossier de consultation des entreprises.

En effet, il doit être établi par l’acheteur lors de la création du DCE, et requiert l’adhésion pleine et entière des candidats. Ainsi, toute offre formulée par les prestataires souscrit automatiquement à ses clauses.

 Voici les informations figurant au CCAP : 

  • Le type et la forme de marché ;
  • Les modalités d’évolution du prix ;
  • Les délais d’exécution ;
  • Le régime du financement (avance, acomptes, solde) ;
  • Les garanties exigées ;
  • Les protocoles d’application des pénalités ;
  • Les dispositifs de réception des prestations ;
  • Les conditions de résiliation.

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

À l’instar du CCAP, le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) est nécessaire au plan du DCE. Celui-ci détermine l’ensemble des dispositions techniques du marché. C’est un document fondamental qui assigne précisément vos attentes de performances, délais et planning.

La Lettre de consultation

Il s’agit tout simplement du document informant les candidats de leur sélection. Elle est transmise simultanément à l’ensemble des entreprises retenues. A minima, celle-ci indique la date limite de réception des offres, la référence de l’avis d’appel à la concurrence.

Réalisez un DCE dématérialisé

Le secteur du bâtiment connaît une importante mutation de ses procédures, par une dématérialisation progressive.

La dématérialisation des DCE privilégie une approche simplifiée des appels d’offres. Ce faisant, l’ensemble des intervenants (maître d’œuvre, architecte, bureaux d’études) est en mesure de consulter en temps réel votre DCE et sa maquette numérique.

Ainsi, vos documents sont centralisés sous une application sécurisée et consultable par les prestataires concernés.Soutenu par le plan de transformation numérique impulsé par le ministère de l’Économie et des Finances, le DCE dématérialisé facilite la performance de tous les maillons de la chaîne du bâtiment.

Partagez votre DCE

Les plateformes de gestion d’appel d’offres permettent la distribution de votre DCE via un « drive ». Cette fonctionnalité est accessible en un clic, et autorise le suivi du nombre de fichiers DCE téléchargés. Votre équipe dispose ainsi d’une vision précise de l’évolution de votre appel d’offres. Le choix de la dématérialisation et du partage de DCE est un gage de compétitivité pour votre projet.

Suivre l’avancée de son DCE

Le système de « drive partagé » assure une diffusion en temps réel avec vos candidats, ainsi qu’un suivi précis de vos téléchargements DCE. En outre, vous avez la possibilité de complémenter en un clic votre dossier de consultation des entreprises. Le document ainsi greffé au DCE est transmis simultanément aux firmes concernées.  Aussi, il est envisageable de notifier cet ajout à un seul ou plusieurs corps de métiers.

Comment trouver des prestataires qualifiés pour répondre à la consultation spécifique de votre DCE ? 

Il est essentiel de valider l’existence d’un annuaire d’entreprises dans la solution choisie. Dès lors, votre équipe peut affiner sa recherche par critères qualitatifs et quantitatifs : 

  • La situation géographique de votre projet ; 
  • le montant des marchés auxquels les compagnies peuvent prétendre ; 
  • les lots pour lesquels les entreprises ont été consultées par d’autres maîtres ; d’ouvrages
  • la taille de l’entreprise et les avis clients.

La portée financière et humaine de la rédaction de votre DCE est majeure.
Soutenu par une solution digitale lors de son élaboration, vous structurez votre projet en vous libérant de pressions administratives lourdes.
À l’image de votre dossier d’appel d’offres, votre DCE est consultable en temps réel par les collaborateurs de votre choix et les entreprises.

Gagnante, cette stratégie respecte les enjeux de votre projet immobilier, et les particularités de votre métier.

Chantier vert

Prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux nécessite une nouvelle approche de travail, dans une vision globale de services.

Chantier vert

Les projets de construction et de rénovation reflètent les grands courants de notre société. Prendre en compte les enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux nécessite une nouvelle approche de travail, dans une vision globale.
Chaque étape, dès la préparation d’un projet, en passant par l’organisation d’un chantier jusqu’à sa livraison doit intégrer les changements nécessaires pour tendre vers des villes durables, moins consommatrices en énergie, plus inclusives…

Vous avez dit chantier vert ?

Dans notre industrie, l’impact d’un projet immobilier se mesure à l’utilisation mais aussi à la construction.
L’acte de construire peut avoir un impact positif ! Que ce soit au niveau environnemental (réemploi de matériaux, dépollution des sols, gestion des déchets de chantier) qu’au niveau social (insertion professionnelle, conditions de travail). Ainsi, les déchets seraient des ressources, et les chantiers un catalyseur d’emplois et d’activité économique.. Chantier vert, chantier propre, chantier bas carbone, chantier inclusif… Toutes ces appellations traduisent une même volonté, celle d’œuvrer vers un chantier vert.

Chantier vert avec ReforestAction

Le programme Reforest’Action

Engagée pour délivrer des chantiers à impacts positifs avec sa solution de Site Facilities, Orvéa souhaite renforcer son action en s’engageant dans un programme de Reforest’Action. Chaque démarrage d’un nouveau chantier sera honoré par une nouvelle plantation d’arbres.
C’est en France, dans la région Nord que débutera notre action de reboisement. Parce qu’il est nécessaire d’associer le développement urbain et la nature, pour préserver notre planète et ses écosystèmes. Orvéa s’est fixé un premier objectif de 2000 arbres. A chaque démarrage d’un nouveau projet, c’est 20 arbres de planter. Vous aussi, vous pouvez participer à cette action en rejoignant notre programme et tendre vers un chantier vert ou à impact positif !

Vers le chantier zéro carbone ?

Vous avez dit Zéro Carbone ? Mais est-ce vraiment possible ?! Pas sûr ! Le secteur de la construction fait partie des plus gros producteurs de déchets en France.

A titre d’exemple, les déchets issus du second œuvre représentent plus de 10 millions de tonnes par an. Par définition, construire, c’est produire. C’est tout un écosystème qu’il est important de prendre en considération dans une approche globale pour réduire l’empreinte carbone avec des actions concrètes :

  • Optimisation des flux
  • lutter contre les décharges sauvages
  • installer des station de pré tri
  • favoriser le réemploi
  • valoriser les déchets

Le recyclage des déchets sur les chantiers du BTP

La nouvelle loi relative à la transition énergétique impose la valorisation de 85% des déchets du BTP d’ici 2031. Préserver nos ressources et trouver des solutions pour une meilleure gestion des déchets sont des enjeux forts auxquels l’ensemble des acteurs de la profession sont maintenant confrontés. Solutions digitales de collecte, modèle d’économie circulaire, traçabilité et valorisation des déchets… Autant de nouveaux champs à travailler pour réduire l’impact de la construction avec un chantier vert.

L’importance de la certification des chantiers

Pour les promoteurs immobiliers, la mise en place d’un chantier propre exige une coordination solide entre les différentes parties prenantes.
Conscients de leur responsabilité, les acteurs du BTP s’engagent à minimiser leurs nuisances et leurs portées environnementales. Mais la mise en exécution et le suivi ne sont pas évidents. Dans le respect des obligations environnementales imposées par les certifications en vigueur, Orvéa agit en support car n’a pas de rôle direct dans l’acte de construire.
Quelle que soit la charte (chantier propre, chantier vert) ou la certification recherchée (NF Habitat), l’agent Facilitateur déployé sur un chantier va contribuer de manière positive au respect de l’ensemble des obligations environnementales, que ce soit aussi bien dans la gestion des déchets que dans l’inclusion du chantier dans son éco-système.

Chantier vert ou chantier propre, label bas Carbone, bio-sourcé ou écoquartier. À chacune des étapes de votre projet, Orvéa veillera au respect de vos engagements environnementaux pour favoriser l’obtention de vos certifications et la bonne image de marque du maître d’ouvrage.

Organisation du chantier

Pourquoi choisir un tiers de confiance dans l'organisation du chantier ?

Découvrir plus

Visite de chantier

Orvéa vous accompagne dans l’organisation des différentes visites de chantier.

Découvrir plus

AOS / Orvéa : notre vision commune au service du BTP

AOS et Orvéa, deux entreprises qui innovent dans l’industrie du bâtiment, pour répondre à un fort besoin de transformation.

Découvrir plus